Blog

l’asperge et le coronavirus, l’exemple de Chine, Mexique, Amerique et Italie

Coronavirus

« Dans des conditions exceptionnelles, il faut prendre des mesures exceptionnelles »

Tous les producteurs d’asperge sont confrontés au problème de Coronavirus: cette crise correspond exactement à la récolte d’asperge dans l’hémisphère nord: si on ne veut pas aller à la catastrophe, il faut absolument réagir et anticiper le pic de la crise qui n’est pas encore arrivé

Situation des fruits et légumes frais dont les asperges au niveau mondial d’après mes informations:

  • Asie:  après une baisse de la consommation en pleine crise sanitaire, les fruits et légumes reprennent légèrement du poil de la bête
  • Amériques: frein sur la consommation ce qui engendre des baisses de prix pour les asperges venant du Mexique mais qui ne présument rien de bon pour les asperges américaines qui vont arriver dans quelques semaines: voir sur cette même page sur $/kg et Miami qui est la référence du marché asperges aux USA: l’asperge est offerte à moins de 3 € le kilo
  • Italie: à l’apparition du Coronavirus les consommateurs se sont précipités sur les pâtes, riz, eaux minérales, papier hygiénique etc: au bout de 2 ou 3 semaines, les consommateurs reviennent aux fruits et légumes locaux dont les asperges, à peler et aussi qui se cuisent (le Coronavirus est détruit à partir de 65°)
  • France: les mêmes comportements que l’Italie mais 3 semaine plus tard

Quelques pistes avec l’éclairage des expériences chinoises, américaines et italiennes, mais aussi des patates douces, pommes de terre et carottes en France (augmentation de leur consommation en sachets au détriment du vrac): il faut absolument:

Communiquer et répèter que votre asperge:

– se pèle,

– se cuit,

– est très riche en fibres et qualités nutritives etc ; Elle a des vertus préventives et même curatives de certaines maladies….

– est produite en France

Limiter les offres de vrac qui ne correspond plus pour le moment aux craintes des consommateurs; pour cela emballer vos asperges vertes et blanches,  gros calibres inclus même si ce n’est pas habituel; ceci afin de faciliter la mise en marché dans les Drives (qui se développent énormément) et aussi afin que l’acheteur soit rassuré car le produit n’a pas été touché par les consommateurs sur l’étal : face à l’urgence sanitaire et même en contradiction aux recommandations écologiques, emballer:

  • avec du flowpack
  • en bottes avec tours de bottes
  • dans des poches papier ou même plastiques si possible transparentes

Ne pas espérer des prix de vente très élevés car en plus de la crise sanitaire, nous entrons dans une crise économique où le pouvoir d’achat stagnera et même diminuera

Ci-dessous un article en anglais traduisible qui reflète une partie de la situation américaine

https://www.freshplaza.com/article/9198012/difficult-us-asparagus-market-due-to-coronavirus/?utm_campaign=highlights&utm_medium=email&utm_source=13-03-2020